Fauchage tardif, fauchage qualitatif !

Non, les tondeuses ne sont pas en grève comme on pourrait le croire ! La Communauté de Communes a adopté et mis en place le fauchage tardif sur différents sites intercommunaux afin de favoriser la biodiversité.

La fauche tardive permet de ne broyer la végétation qu’après la pleine fructification des plantes afin de permettre à celles-ci de grainer et de se reproduire. Cette pratique agit ainsi pour la biodiversité afin de la préserver. Elle s’effectue en deux passages à la fin du mois de juillet puis six semaines après.
Trois sites de la Communauté de Communes pratiquent ce type de fauchage :

La Maison de l’Intercommunalité
Le Centre aquatique Hanautic
Le château de Lichtenberg

Les intérêts de la fauche tardive sont multiples :

  • permettre aux plantes et aux animaux d’accomplir leur cycle biologique,
  • faciliter l’implantation des plantes fragiles comme les orchidées sauvages par exemple,
  • favoriser la pollinisation,
  • réduire le coût d’entretien (6 000 € d’économie en tonte pour l’été 2020).
Fauchage tardif mis en place à la Maison de l’Intercommunalité

Consultez la page du site internet consacrée à l’environnement